69868058_1128882103988303_24722743190785

10 ème Challenge Artistique

Lauréat

Iscara Création

Audigier Nicolas

SEPTEMBRE 2019

 

11 ème Challenge Artistique

Lauréat

Annie Chatpastel 

SEPTEMBRE 2020

WP_20181213_20_47_51_Rich.jpg

9ème Challenge Artistique

Gagnante Eve Grenet

6ème Challenge Artistique

Laureat Deboust Nicolas

3ème  Challenge Artistique

Lauréat Elena Le Goupil

WP_20181025_20_09_45_Rich_LI.jpg

8 ème  Challenge Artistique

deux exaequo Roux Natalie

et Martel François

5 ème  Challenge Artistique

Lauréat Sarah Nassour

2 ème  Challenge Artistique

LauréatJustine Convain

WP_20180920_20_37_31_Rich_LI.jpg

7 ème Challenge Artistique

Gagnante Darling Lheristhon

4ème Challenge Artistique

Lauréat  Samuel Zimmer

1er Challenge Artistique

Lauréat Justine Guyomard

PHOTO SOUVENIR

marlene
marlene
marlene
marlene
marlene
https://www.artripgallerytravelling.com/
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
marlene
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
La galerie des Arts Plastiques de
La galerie des Arts Plastiques de
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
hue marlene art trip
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
La GALerie Des Arts PLastiques
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip
hue marlene art trip

Cinq artistes

et autant d’expressions oniriques

A la Galerie des Arts Plastiques

 

Pour ce dernier challenge artistique de Noël, Marlène Hue , sémillante et courageuse gérante de la Galerie des Arts Plastiques, a misé sur cinq artistes confirmés, qui se distinguent chacun par la charge émotionnelle de leurs œuvres conjuguée à leur faculté à nous transporterdans un univers poétique où l’imagination et leur maîtrise des matériaux nous tiennent en haleine entre défis techniques et dextérité.

 

Kootchi Koo nous fait partager les émotions qui l’ont amenée à mettre en présence la toile, le plastique froissé et l’eau, dans un perpétuel conflit pour la rétention des pigments de couleurs, dans un festival de nuances conjuguant la délicatesse diaphane du pastel et sa maitrise du dessin dans des réalisations qui se distinguent autant par leur originalité que par la charge onirique qui s’en dégage.

 

Même recours aux nuances chargées de transparence de l’aquarelle dans les toiles d’Eve Grenet. Cette peintre du Sud, formée à l’Université des Beaux Arts de Valence, dont les œuvres chargées de passion ont conquis les cimaises japonaises, alimente son inspiration aux souvenirs qu’elle ramène de voyages où elle se ressource aux émotions dont elle charge ses réalisations.

 

On ne présente plus André Gacko, ni sa dextérité à transformer une banale feuille de papier en objets et personnages du théâtre de la vie, aussi vivants que les réalisations sur chêne massif d’un ébéniste hors pair. Ce magicien du papier est tombé tout petit dans l’extase créatrice. Avec des emballages de bouillon cube. Il marque ici sa différence....capable, en cinq minutes, de plier trois feuillets de couleurs pour donner vie à un cavalier fonçant sur un ennemi imaginaire, une dame assise à sa table pour l’heure du thé, ou un dragon fulminant de rage multicolore. Ses sculptures en papier mettent des étoiles dans les yeux des enfants et des adultes médusés par autant de talent. Elles ont acquis un statut de sculpture du temps moderne, à Pont à Mousson, dans les vitrines du musée du papier, aux Haras de Lamballe et dans tous ces lieux dédiés à la créativité très actuelle de ce virtuose des mains.

 

Ivailo Ivanov apporte sa contribution de sculpteur à ce challenge avec les émotions qui se dégagent d’un personnage ou de paysages évoqués à travers le prisme poétique des plasticiens, et la maitrise technique des artisans d’art, nouveaux acteurs à part entière de la créativité des arts plastiques contemporains. Plusieurs fois référencé dans des expositions en solo, biennales et salons, ce témoin du dynamisme de l’art contemporain d’Europe centrale est reconnu depuis plus de dix ans, de la Bulgarie aux quais de Londres, en passant par les salons et galeries à Paris et en province.

 

La même charge poétique , sous influence slave, se dégage des broderies exposées par Ekatarina Igorevna, dont la réalisation minutieuse et la charge émotionnelle nous transportent dans l’univers toujours aussi vivant de cette culture russe dont les héritages séculiers transparaissent, dans chacune des réalisations de cette perle de l’art russe contemporain. Ekatarina suit actuellement un nouveau cursus universitaire à Paris avec l’ambition de donner sa propre dimension aux nouvelles perspectives graphiques de la broderie d’art contemporain.

 

Tous ces débordements de passion créatrice, agrémentés d’un des bustes décorés dont Marlène Hue s’est fait une spécialité, sont à découvrir, voir et revoir du mardi au samedi dès 12h à la Galerie des Arts Plastiques, 28 rue Darcet Paris XVIIème, jusqu’au 13 décembre inclus. Venez trinquer avec eux et les encourager dans leurs désirs de faire inlassablement reculer les limites de la créativité en art contemporain, jeudi 13 décembre en soirée lors de la clôture de ce challenge artistique de très, très haut niveau.

 

Patrice Nathier po Paul Heriant, photographe, poète etc et encore un peu journaliste aussI

6ème Challenge Artistique

Lauréat Alexandre Nicolas Deboudt 

HISTOIRE A LIRE 

· Une clôture en apothéose    CHALLENGE ARTISTIQUE 5

Plus que la difficulté de départager des talents confirmés, salués avec enthousiasme par tous les amateurs (trices) d’art actuel, ce 5ème challenge artistique a encore souligné avec brio la complicité qui peut s’installer entre des sensibilités créatrices aussi différentes que la passion du papier, la décoration en matériaux de récupération, l’attachement à la maîtrise de techniques avérées comme le crayon et ses symboliques, ou encore l’aquarelle et l’huile.
Car comment pourrait on établir et justifier une hiérarchie de valeurs entre des modes d’expression qui mettent scène la sensibilité de ces artistes engagées dans le double défi de se faire plaisir tout en partageant les fruits de leur créativité ?
Sarah Nassour recueille l’adhésion de ceux qui partagent sa vision d’un monde un peu cruel mais riche de ses contradictions. Nadine Richard séduit par ses recherches en décoration à l’écart des sentiers battus. Johanne Raja a vérifié que sa maitrise de l’huile et des aquarelles peut aussi devenir le carrefour de sa rencontre avec un public sensible à son art. Et Anne Meunier nous a fait partager sa passion pour la richesse des univers créatifs qu’elle sait dénicher dans l’agencement de feuilles de papier aux tons différents mais complémentaires.
Cette amicale confrontation marque aussi la proximité artistique de modes d’expression passant par la maîtrise de la technique mais aussi la faculté de transmettre une émotion.
Comme une belle aventure partagée.
Patrice Nathier po Paul Heriant, photographe, poète, romancier et encore un peu (beaucoup) journaliste aussi.
La prochaine exposition programmée par Marlène Hue nous fera découvrir les subtilités de ce « street art» si présent sur les murs et les palissades des terrains vagues un peu partout en Europe, et constamment vilipendée au nom de principes surannés ici, à Paris. A découvrir, du 22 mars (vernissage à 18H30) au 5 avril à la Galerie des Arts Plastiques , 28 rue Darcet Paris XVIIe, pour en finir avec ces rétroviseurs du passé qui empêchent l’art actuel d’avancer.
PN

FRANC SUCCES DU PREMIER CHALLENGE

 ARTISTIQUE DE LA GALERIE DES ARTS PLASTIQUES

 

Il y avait du monde, vendredi soir rue Darcet, devant la porte et les vitrines de la Galerie des Arts Plastiques. Pour une «première» ce fut une franche réussite. La pluie ayant été assez bien inspirée pour attendre la tombée de la nuit avant de participer au «rinçage» final du vernissage, une foule d’amateurs et amoureuses des arts actuels, artistes, acheteurs, coachs, et créatrices d’émotions artistiques se sont succédés durant toute la soirée à l’intérieur des murs pour la circonstance un peu trop étroits de la Galerie de Marlène Hue.

Il faut dire que la fine fleur des arts actuels, entre dessins, de Justine, stylisme, peinture classique, tableaux chaleureusement impressionnistes de Valérie Le Meur, collages de François Boix et photographie numérique, représentée ici très modestement par mes meilleures photos de l’année, avaient été réunis et soigneusement répartis, sous la férule de Marlène, dans un festival de créativité rehaussée de la très remarquée contribution de Nimi Mwamba, plasticienne à a peau dorée comme les grains de sables du désert, dont les représentations de l’art traditionnel africain se distinguent par le contraste et la délicatesse de leur réalisation.

A VOIR  ET A REVOIR DU LUNDI AU SAMEDI, au N° 28 de la rue Darcet Paris XVIIème métro Rome Ou Clichy, JUSQU’AU 2 JUIN INCLUS, où une soirée «finissage» permettra à ceux qui n’ont pu participer à celle du vernissage, de déposer leur vote en faveur de leur œuvre préférée dans l’urne prévue à cet effet.

POUR QUE VIVE ET PROSPERE L'ART ACTUEL

Patrice Nathier (po Paul Heriant) photographe, poète, musicien, romancier, et encore un peu journaliste aussi.

L'élégance  et le rêve, moteurs de l’art actuel      4ème CHALLENGE ARTISTIQUE

Pour la 4ème édition d’une compétition marquée du sceau de l’innovation et de l’imagination débridées, Marlène Hue réunit, sous les cimaises de la GAP, un groupe de jeunes artistes dont l’inspiration, aussi riche que variée, nous fait découvrir quelques recoins insoupçonnés de l’art actuel. 
Ce rendez-vous saisonnier avec l’art d’aujourd’hui ne faillit pas à sa mission originelle: donner à des artistes en herbe ou confirmé(e)s la possibilité de se mesurer à la réalité mouvante des talents, qui trouvent, au hasard de leurs sensibilités, les voies non officielles vers un art contemporain fier de ses différences. Nul besoin de références historiques, pour se laisser capter par la diversité et la richesse des œuvres exposées.

Les expressions libres à l’encre de Chine de Samuel Zimmer marquent autant les esprits par la précision du trait que par la sensualité embarquée dans une tresse de cheveux à la sensualité débridée.

C’est un tout autre univers qui nous séduit, dans l’explosion de traits et formes en jaune et rouge cuivré, nés dans la tête et sous les doigts de Caroline (Scorpenes). Cette artiste accomplie qui alimente son art pictural à ses émotions, nous invite dans l’intimité de ses ballades oniriques, entre art abstrait et diversions figuratives. On reconnaît sans peine la patte d’une sémillante et séduisante chef de projet en messages et spots publicitaires, dans cette nervosité existentielle qui s’exprime là sans peur ni retenue, pour marquer durablement et profondément notre imaginaire.

Les «tâches» de couleurs que Jeanne de Guillebon exécute à la peinture au couteau nous transportent avec une douce délicatesse, dans ce monde pictural durablement marqué par l’héritage des impressionnistes, à côté des frondaisons en bleu et vert aux tons presque aquatiques, des toiles aux couleurs flamboyantes ...... qui se distingue par le traitement de la lumière, des plongées en apnée dans les univers aux tons plus sombres d’Oriane Courmes et de Sabine Coudert.

Cinq sensibilités pour six expressions artistiques complémentaires ou opposées, à découvrir et savourer, jusqu’au 2 février inclus (finissage en sourires et libations diverses) au N° 28 de la rue Darcet, Paris XVIIème, métro Rome/Batignolles ou place de Clichy.

Patrice Nathier po Paul Heriant, photographe, poète, musicien, romancier et encore un peu journaliste aussi.

Merci Patrice pour tes jolis textes 
A chacun des vernissages de la Galerie des Arts Plastiques des Batignolles, c'est avec plaisir que je les partage sur la Page de la Galerie

"Entre deux averses..
Clôture en apothéose du challenge 
artistique à La Galerie des Arts Plastiques

Entre gouttes de pluie et quelques saveurs rafraîchissantes qui ont contribué à soutenir l’ambiance festive de ce premier grand rendez-vous d’artistes, la clôture du challenge de la Galerie des Arts Plastiques a consacré vendredi soir la vocation de ce lieu fait pour l’art contemporain et la créativité, à faire vivre un pôle perpétuel d’animation, dans ce quartier des Batignolles où sculpteurs, peintres, stylistes, plasticiennes et artistes en herbe ou confirmés sont devenus le point d’orgue d’un arrondissement qui sait donner ses chances à l’art actuel.

Pour la circonstance, André Gacko, génial sculpteur sur papier froissé, a apporté une active contribution à la fête, en réalisant, en un quart d’heure, sous les yeux admiratifs des enfants et médusés de l’assistance, un dragon crachant le feu, par la magie de son expertise tactile et de son expérience d’ingénieur designer de modules en 3D pour l’industrie automobile.

Ses réalisations en papier ont assuré du même coup la partie « récompenses » de ce premier challenge artistique qui a vu logiquement les dessins et le talent de Justine récompensés par la majorité des suffrages des visiteurs.

Une belle clôture en apothéose pour une nouvelle forme d’animation qui a déjà recueilli l’adhésion de nombreux artistes en herbe ou confirmés"

Patrice Nathier, po Paul Heriant, photographe, poète, romancier, écrivain et encore un peu journaliste aussi .

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean